Bouna Diarra et ses deux associés ont lancé le 1er citytour du Havre en car décapotable © Olivier Bouzard

Bouna Diarra : Le Havre à découvert

Bouna Diarra et ses deux associés ont lancé le 1er citytour du Havre en car décapotable © Olivier Bouzard
Bouna Diarra et ses deux associés ont lancé le 1er citytour du Havre en car décapotable © Olivier Bouzard

Avec Bee Le Havre, Bouna Diarra offre aux curieux et aux touristes un mode original de découverte de la cité océane. En car décapotable, les passagers de ce nouveau Citytour butinent de lieu en lieu, en audio guide et en musique. Viens, je t’emmène…

L’idée d’un car décapotable pour les touristes est née de la réflexion de trois amis : Alexandra Karavashkina, Mehdi Ben Tahar et Bouna Diarra. « Notre rencontre date de l’ouverture du Container, la cantine numérique havraise que j’ai participé à créer en 2015 », sourit Bouna.

Cet aîné d’une famille de huit enfants est né et a vécu sur les hauteurs de la ville. Armé d’un bac scientifique puis d’un DUT Logistique et Transport, Bouna Diarra travaille deux ans à Paris en gestion d’entrepôt et de flotte de conteneurs puis revient au Havre en 2007 pour accompagner le développement du programme A380 chez Aircelle (désormais appelé Safran Nacelles). « Cette expérience intérimaire de plus de deux ans m’a permis d’apprendre de nouveaux métiers et de manager ».

Bouna prend ensuite son destin en main. Il lance avec quelques amis le premier espace de foot en salle du Havre en 2011, Arena Five. Puis après avoir revendu ses parts, Bouna Diarra concilie deux autres centres d’intérêt : le commerce et le numérique. En 2014, il lance SWOUIP, une plate-forme d’outils numériques pour les commerçants de proximité. « J’ai alors compris qu’une start-up n’était pas une entreprise mais une phase d’exploration du marché. Il lui fallait un éco-système propice à son développement ». La labellisation du Havre dans le cadre de Normandy French Tech l’incite à enrichir l’environnement digital local. Avec d’autres partenaires, Bouna forme LHackadémie, association qui fédère et propose des événements dans le numérique. La création du Container, lieu totem souhaité par la CODAH, suit naturellement. C’est là que naissent alors pour Bouna de nouvelles idées qui ont un point commun : mettre en avant Le Havre !

Avec « Bee Le Havre », l’éco-système touristique s’enrichit ainsi d’une prestation appelée à interagir avec d’autres partenaires. « Le partage est une force », prône Bouna Diarra, promoteur de l’entrepreneuriat auprès des écoles et dans le milieu associatif. La preuve par l’exemple.

Plus d’informations sur le site web de Bee Le Havre