Vue aérienne de la Zone Industrielle Portuaire du Havre

Les industries havraises unies au sein de Synerzip-LH

Vue aérienne de la Zone Industrielle Portuaire du Havre
La Zone Industrielle Portuaire du Havre (c) HAROPA Port du Havre

La coopération historique entre les industriels de la zone industrialo-portuaire positionne Le Havre comme écosystème attractif et innovant, notamment en matière de sécurité et de chimie verte. En décembre 2016, la fusion d’Esecuzip-LH et de l’Association des usagers de la plaine alluviale de l’estuaire de la Seine a donné naissance à Synerzip-LH. Si les actions en faveur de la sécurité sont à l’origine de leur rapprochement, les quelque 80 entreprises et établissements (dont 16 sites SEVESO) que réunit l’association vont aujourd’hui beaucoup plus loin, formant un écosystème mobilisé autour de l’efficience écologique et économique.

 

« Les sous-produits voire les rejets d’une industrie peuvent servir de matière première à une autre tandis que la mutualisation de nos besoins, en matière de gestion des déchets ou de transport par exemple, permet d’optimiser nos fonctionnements tout en réduisant l’impact environnemental de nos activités et en accroissant l’attractivité de nos sites pour nos collaborateurs », résume Olivier Clavaud, président de l’association et directeur de Chevron Oronite. Cette maturité permet aujourd’hui à Synerzip-LH de renforcer la chimie verte au Havre.

 

Contribuer à la compétitivité du Havre

Résolument tournée vers l’opérationnel, l’association Synerzip-LH optimise le fonctionnement en réseau de ses membres pour contribuer à renforcer la chimie verte qui lie efficience environnementale et efficacité économique. « La réduction de notre empreinte est indissociable de l’amélioration des procédés, pour créer plus de valeur ajoutée et contribuer à la compétitivité de la chimie au Havre », confirme Olivier Clavaud.

Cette dynamique passe par des choix : avantage donné aux molécules et matières premières les moins nocives pour la santé ou la planète, sélection de procédés moins générateurs de déchets, valorisation énergétique de ces derniers au profit du réseau (vapeur, CO2), investissement dans les équipements de production les plus efficaces, massification du transport multimodal, attention portée à l’ensemble des usagers et de l’écosystème (mise en place d’un système de covoiturage ZIP, réduction de la pollution lumineuse…). « Notre capacité d’action et de pilotage est reconnue, elle nous permet d’envisager l’octroi très prochain, par arrêté préfectoral, du label ’’Plateforme Chimie’’, vecteur de notoriété internationale propice à l’attraction de nouveaux acteurs sur notre territoire », conclut Olivier Clavaud.

 

  • Site web (en construction) : http://synerzip-lh.fr/