Originaire du Havre, Ludovic Le Moan a créé Sigfox, leader mondial des objets connectés

Ludovic Le Moan : des cités au sommet de la tech

Originaire du Havre, Ludovic Le Moan a créé Sigfox, leader mondial des objets connectés
Originaire du Havre, Ludovic Le Moan a créé Sigfox, leader mondial des objets connectés

Créateur de Sigfox, devenue leader mondial des objets connectés, le Havrais rebelle partage avec les étudiants et jeunes entrepreneurs la vision et les valeurs d’un patron high tech qui a choisi la France.

 

En moins de 7 ans, Sigfox s’est hissée au sommet des entreprises de la haute technologie. Après avoir levé 300 millions d’euros en France pour assurer son développement, le manager qui n’oublie ni son parcours ni ses origines est le chantre de l’innovation et de la création d’entreprises.

Son choix de rester en France et de participer au développement d’un éco-système numérique national n’y est pas étranger. « En rupture scolaire et sur une mauvaise pente, j’ai eu la chance de rencontrer un professeur qui m’a convaincu de la valeur du travail. Grâce à des bourses, j’ai pu passer d’un CAP de tourneur fraiseur à un diplôme d’ingénieur informatique. Ce qui fait de moi un pur produit de l’ascenseur social français », revendique cet ancien habitant du quartier de la Mare-Rouge au Havre. De sa rencontre fortuite avec un ingénieur naît l’ambition de conquérir le monde en devenant le champion toutes catégories des objets connectés. Aujourd’hui, Sigfox emploie plus de 400 collaborateurs et est présente dans une trentaine de pays (60 à l’horizon de la fin 2017).

 

Vers une Silicon Valley française

Invité par les étudiants de l’Ecole de Management de Normandie à la cantine numérique le Container, Ludovic Le Moan est prodigue en conseils à la fois simples et cohérents devant un parterre de jeunes étudiants et (futurs) entrepreneurs.

« Visez haut avec une ambition mondiale, faites un choix clair, associez-vous à une équipe pour ne pas être seul, travaillez l’humain d’abord car la technique vient après ». Telles sont ses quatre priorités pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Son plus grand plaisir est d’ailleurs de voir des collaborateurs prendre leur envol pour suivre leur idée.

 

Celui qui a résisté aux sirènes américaines entend participer avec d’autres fleurons français à l’émergence d’une véritable filière numérique nationale, pour que l’Europe se retrouve au barycentre de la révolution technologique. Au-delà de son parcours exemplaire et de sa success story, Ludovic Le Moan a su impulser sa vision d’un monde dans lequel la technologie et l’entreprise peuvent trouver du sens aux niveaux social, environnemental et économique.

 

 

La rencontre sous forme de talk-show s’est déroulée dans le cadre du Défi L’Express, challenge mettant au défi les étudiants de réaliser un supplément de 20 pages sur leur ville et auquel l’Ecole de Management de Normandie participe chaque année. Le supplément spécial « 500 ans » est en vente jusqu’au 28 mars.