Nouvelle venue au Havre, Sandrine Rouelle fait découvrir son hôtel et la ville à ses visiteurs © Olivier Bouzard

Sandrine Rouelle : Connectée au Havre

Nouvelle venue au Havre, Sandrine Rouelle fait découvrir son hôtel et la ville à ses visiteurs © Olivier Bouzard
Nouvelle venue au Havre, Sandrine Rouelle fait découvrir son hôtel et la ville à ses visiteurs © Olivier Bouzard

A la tête du Nomad Le Havre, Sandrine Rouelle prend ses quartiers dans sa ville d’adoption et veille personnellement à transformer en succès un nouveau concept d’hôtellerie développé par le groupe Oceania au Havre. 

Visiter l’hôtel Nomad au Havre est une véritable immersion dans un nouveau type d’hébergement à la fois connecté, durable et surtout personnalisable en fonction de chaque profil. Effectuer cette visite avec Sandrine Rouelle, la directrice du nouvel établissement, permet d’encore mieux saisir la philosophie d’un concept en tout point innovant dont le Nomad du Havre sert de prototype (un second Nomad a ouvert ses portes à Roissy CDG). L’aventure havraise a tout de suite séduit Sandrine Rouelle.

Native de Caen, Sandrine décroche son BTS en hôtellerie-restauration avant de s’immerger trois ans à Londres, au Novotel d’Heathrow puis au Sheraton Skyline. Suivent le Hilton de Bruxelles comme chef de brigade en réception, une période comme formatrice à Granville, puis un poste d’assistante de direction au Kyriad de Saint-Malo. « Je suis ensuite recrutée au même poste pour l’hôtel Le Grand Large de Granville dont je deviens la directrice sous l’enseigne Mercure ». L’aventure, ponctuée de nombreux travaux et transformations pour répondre aux standards d’Accor, dure dix ans. L’heure du Havre est prête à sonner…

Le groupe familial breton Oceania décide en effet d’ouvrir un nouveau type d’hôtel, ultra connecté et qui se plie aux envies de chaque client. Après l’aéroport de Roissy, il choisit Le Havre et sa gare, dans une construction neuve, préalable indispensable pour y apporter ses innovations en matière de domotique, de normes (acoustiques et thermiques) et d’écologie : panneaux solaires, récupération des eaux de pluie pour les toilettes, pompes à chaleur…

Comme ses confrères hôteliers, Sandrine veille à ce que les clients soient toujours orientés dans leur recherche de restauration, de culture ou de loisirs. Le Nomad profite de sa proximité immédiate avec la gare pour offrir aux voyageurs un accueil made in LH : de beaux livres sur Le Havre et la région sont à la libre disposition des clients dans l’espace du rez-de-chaussée. En mode lounge ou travail, ces derniers apprécient ainsi une nouvelle façon de goûter Le Havre.

Site web des hôtels Nomad