Solène Heurtebis anime la communauté du réseau des diplômés de l'Ecole de Management de Normandie, soit plus de 15 000 diplômés © Olivier Bouzard

Solène Heurtebis : un vivier d’ambassadeurs

"<yoastmark

Solène Heurtebis anime la communauté du réseau des diplômés de l’Ecole de Management de Normandie, soit plus de 15 000 diplômés, pour beaucoup potentiels ambassadeurs du Havre.

En quelques années, le réseau de diplômés de l’EM Normandie a réussi à fédérer de nombreuses énergies et initiatives à travers la France, l’Europe et la planète. Grâce à sa diaspora, l’école qui s’appuie aujourd’hui sur ses campus du Havre, de Caen, de Paris et d’Oxford bénéficie de la présence d’« anciens » et d’étudiants partout dans le monde. L’originalité du réseau tient en effet dans l’intégration de ceux qui débutent l’un des nombreux cursus proposés (3 200 étudiants), la cotisation à vie étant comprise dans les frais de scolarité.

Bretonne pur beurre (salé), diplômée de l’ESC Rennes School of Business, Solène Heurtebis confesse son goût de l’aventure. Il n’est donc pas étonnant que la jeune femme se passionne pour sa mission au goût international. C’est pourtant au cœur d’un autre univers, celui du luxe, qu’elle a parcouru l’Europe et le monde : pour Louis Vuitton puis Dior Couture, Solène occupe des postes clés de gestion de la relation clientèle, de Paris à New-York ou Tokyo ! En 2006, elle répond à l’appel de Chanel dont elle devient la responsable du marketing client. La rencontre avec un Havrais l’invite à faire le choix de s’installer au Havre : forte d’un master en sport professionnel, elle saisit l’opportunité de rejoindre le HAC et de participer au lancement de la marque HAC 1872.

Sa découverte du Havre, qu’elle ne connaissait que de loin, se passe d’autant mieux qu’elle est guidée par son compagnon, architecte au Havre. « J’ai immédiatement connu le plaisir de l’architecture contemporaine et de la mer omniprésente que je considère comme un luxe et une chance absolus ». En 2010, approchée alors qu’elle faisait passer des oraux de concours à l’EM Normandie, Solène se voit proposer de donner des cours de marketing dans un programme anglophone puis un poste dans la communication pour promouvoir l’école, et par extension, la ville et la région. Quand on lui offre d’entretenir le contact avec les diplômés, Solène s’enthousiasme. « De nombreux anciens reviennent avec joie redécouvrir la ville et sont de vrais ambassadeurs en puissance. Les jeunes se laissent aussi séduire et nous mettons la même énergie à donner une image favorable du Havre et de la Normandie à tous ceux qui passent dans nos murs : candidats, intervenants, professeurs », sourit Solène, ambassadrice naturelle et convaincue.

Actualités du réseau sur leur site Internet